Homedy opt

« A voir ce que l’on fût sur terre et ce qu’on y laisse 

Seul le silence est grand tout le reste est faiblesse…. »

Mais au lieu de me taire, sous le chagrin qui presse

Pour toi mon cher oncle je me ferai poétesse

de la belle phrase de Vigny je me rendrai traitresse

l’art de la rime, lui, y perdra certes en noblesse

mais j’aurai dit mon oncle, le grand fossé que tu laisses

sans jamais dire assez

surla grandeur, la constance, la finesse,

etl’œil bienveillantmême devant les bassesses 

la main conciliante, la lucide souplesse,

la subtilité taquine, teintée de mille hardiesses

petits joyaux d’humour et de délicatesse

je ne dirai pas assezaussice chemin de sagesse

savammentfrayé, là oùle bât blesse

ce prêche à tous les tons dont tu n’as eu cesse.

Et puis surtoutj’aurais dit bien peu… de la généreusetendresse,

de l’aile affectueuse, dont sera privéeunereconnaissante nièce….

إخترنا لكم - Playlist